Coca-Cola crée un panneau d’affichage à base de plantes

En 2011 aux Philippines, Manille est la 8ème ville la plus polluée au monde. Une nouvelle opportunité s’offre à Coca-Cola afin de verdire davantage son image. La marque s’associe à la WWF et à l’agence Momentum pour sensibiliser les habitants à cette dérive écologique, qui empire de jour en jour.

À l’aide de matériaux recyclés et vieilles bouteilles de Coca-Cola ramassées dans les rues de la ville, la marque met en place un panneau publicitaire représentant une bouteille Coca-Cola entourée de plantes. Attention, il ne s’agit pas de n’importe quelles plantes, il s’agit de l’espèce des Carmona retusa. Des plantes très répandues dans le pays et dont la spécificité réside dans leur capacité à absorber le dioxyde de carbone (CO2). Chacun de ces petits arbres est capable d’absorber près de 6 litres de CO2 par an.

Avec cette opération la marque s’offre une belle visibilité car le panneau publicitaire est implanté au bord du périphérique et pour un bon bout de temps, histoire que les plantes dévoilent leurs vertus. De plus, sa composition délivre le message le plus pertinent quant à l’éco-responsabilité de la marque. Une action vaut 1000 mots, et cela Coca-Cola l’a bien compris.

La marque noue savamment son message à son support pour que les deux ne fassent plus qu’un.